« Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu »

LARA_MARIONNETTE_094 copie 

Le temps met tout en lumière, disait Thalès. Mais, peut-être bien que si on éteint la lumière… la mort ne viendra plus nous chercher.

Le temps d’une pensée, une petite fille devient une vielle dame : « Déjà ? Comme elle est venue vite la nuit !» Mais elle a gardé aux pieds les chaussures de la petite fille : « laisse-moi au moins les lui rendre ! » demande-t-elle au promeneur.

Les deux personnages voyagent entre la lumière et les ténèbres et se racontent des histoires, se récitent des poèmes et s’interrogent l’une l’autre pour échapper au temps qui passe. Le temps de grandir, le temps de mourir. Mais le promeneur fredonne… sa décision est prise.

« Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu » est un conte poétique de Philippe Dorin qui confronte les peurs de l’enfance à celles de la vieillesse et de la mort avec une délicate sérénité. Un texte où enfants et adultes se retrouvent et écoutent avec douceur le temps passer.

Lorsque j’ai découvert ce texte au cours de mes études, j’ai été très sensible au sujet et surtout à la façon dont il était traité. Il m’a paru évident que la marionnette mettrait en valeur la poésie et la douceur de ce texte, et permettrait aux enfants ainsi qu’aux adultes de partager tous ces questionnements, de contempler ensemble le temps qui les sépare.

La compagnie Azabache reprend donc cette histoire pour la création de son premier spectacle, une forme brève marionnettique tout public. 20 minutes : le temps dont a besoin une vieille dame pour revisiter son enfance avant de se livrer au promeneur, le temps dont a besoin une petite fille pour ne plus avoir peur du noir.

Un plateau tournant nous mène d’une chambre à l’autre ; une pédale, de la lumière aux ténèbres. Et un petit air de jazz…

Lara Navarro

Philippe Dorin

Né en 1956, Philippe Dorin partage son temps entre l’écriture et le théâtre. Il est notamment l’auteur de pièces pour jeune public (Villa Esseling Monde ; En attendant le Petit Poucet…), de contes et de romans pour la jeunesse (Les Trésors du petit matin ; Paroles d’ange…), ainsi que de textes radiophoniques (Vingt secrets pour apercevoir les fées ; Mes Petits Mots d’amour…) mis en ondes sur Radio France.

L’équipe :

  • Texte : Philippe Dorin
  • Mise en scène/ Jeux/ Marionnettes: Lara Navarro
  • Musique : Chico Freeman
  • Scénographie/ Création lumière : Pierre François Vandamme